Pédagogie: Les fondamentaux de la danse

Oser expérimenter, s’étonner ...

La danse contemporaine est gestuellement à la portée des potentialités créatives de tout un chacun.
Danser c’est déjà être là, avec sa propre gestuelle et s’ouvrir respectueusement à celle des autres.
Danser : s’approprier une forme de liberté
...VOYAGE dans l’improvisation,
VOYAGE dans la composition ...
ESPACE à la CREATION

                                                                           Marie-France ROY

 

Démarche Pédagogique

1 - Construction et Conscience du corps
Placement
Force du centre
Construction de l'axe
Mobilité des différentes parties du corps
Sensation des extrémités

2 - Eléments fondamentaux
Espace
Temps
Rythme
Appuis
Energie
Notion de poids du corps
Respiration et Fluidité du mouvement
Regard – Présence – Toucher - Portés…

3 - Improvisation
A partir de consignes précises , appréhender sa propre gestuelle,
Enrichir son imaginaire seul, avec l’autre, à l’écoute des autres,
Découverte de sa propre gestuelle s’inscrivant dans la gestuelle de l’autre

4 - Composition
Construction d’une phrase dansée à partir des matériaux de l’improvisation inscrits dans l’espace, en rapport avec les autres.
Valoriser chaque danseur avec le fruit de sa démarche,
Orchestrer dans l’espace chaque composition

C’est en somme le résultat concret de la recherche individuelle et collective.

Retour en haut de page

 

Pédagogie adaptée à l'enfant.

 

Les fondamentaux de la Danse Contemporaine vont être adaptés à l’enfant :

  • Faire accéder les enfants à une dimension artistique du corps en jeu, à la rencontre de l’autre, aux esthétiques, aux poétiques, de l’espace, du temps, de l’énergie.
  • Sensibiliser l’enfant à la danse, c’est lui donner l’envie de vivre l’expérience du mouvement, en partant du quotidien mais aussi de l’imaginaire.
  • La danse est langage, elle reprend les mouvements naturels de l’enfant comme : marcher, courir, sauter, chuter, rouler ; porter, etc. ...
  • L’objectif est que chaque enfant puisse s’engager suivant son possible, rentrer dans un jeu de construction du mouvement, expérimenter.
  • Conduire chaque enfant d’architecture en architecture, spécifique et unique.
  • Accepter le regard des autres sur soi, respect de soi et de l'autre.
  • Lui ouvrir le chemin, de penser et de tracer sa danse, lui permettre de choisir, de décider, de conserver, et de répéter son mouvement.
  • Développer sa curiosité, son sens critique sur le plan culturel.

Retour en haut de page